Impression Totale innove encore!

Acquisition d’une presse à l’encre à base d’eau

 

Impression Totale poursuit sa lancée en matière d’innovation en faisant l’acquisition d’une nouvelle technologie d’impression qui permettra de produire des imprimés d’une qualité remarquable et hautement résistants tels que des revêtements muraux, des textiles publicitaires et plusieurs autres. Leur plus grande particularité toutefois, est qu’ils sont conçus à partir d’encre latex à base d’eau, sans odeur ni solvant. Cette technologie d’impression est la plus écologique à ce jour et répond aux standards environnementaux les plus recherchés.

En tant que chef de file de l’impression dans la région de l’Estrie, la considération des besoins de ses clients est au cœur de la stratégie d’innovation de l’entreprise.

Le président du Groupe Précigrafik, dont Impression Totale est membre, monsieur Gilles Blais explique : « nous nous assurons d’améliorer de façon continue le niveau de satisfaction de notre clientèle tout en garantissant le meilleur rapport qualité-prix de l’industrie. Cette nouvelle presse nous permet de nous rapprocher des tendances intégrées au quotidien de nos clients, notamment celle du design résidentiel et commercial responsable. Récupération, achats locaux, matières non toxiques, voilà des termes qui s'imposent désormais aussi pour nos clients. »

 Julie Dion designer d’intérieur d’expérience chez Espace Déco Design et cliente d’Impression Totale le confirme : « il n’est pas rare que ma clientèle me demande de travailler avec des matières saines, durables et fabriquées au Québec! Les recouvrements muraux de textile et de papier peint étant définitivement de retour en force dans les tendances actuelles du marché, l’offre d’Impression Totale correspond entièrement à ce qui est prisé par l’industrie du décor ».

De plus, dans un contexte où nous sommes quotidiennement surexposés à un nombre excessif de messages, les entreprises sont plus que jamais confrontées au défi de rendre leur marque mémorable et de trouver des façons de rendre percutantes leurs communications avec leurs clients. « Il y a deux ans, l’acquisition de la vernisseuse sélective numérique SCODIX nous permettant de donner aux imprimés un effet de textures en relief nous a permis de faire un grand pas en avant pour offrir à nos clients des imprimés complètement en dehors de l’ordinaire. Aujourd’hui, l’ajout de la presse HP Latex 360 à notre parc technologique nous ouvre un tout nouveau terrain de jeu en cohérence avec notre mission quotidienne : savoir impressionner », explique Gilles Blais.

Impression Totale est membre du Groupe Précigrafik depuis 4 ans. Ralliant technologies et expertises à la fine pointe, le Groupe Précigrafik emploie plus de 70 personnes à temps plein à Granby, Sherbrooke et Québec et intervient comme partenaire de solutions d’affaires, depuis l’idéation jusqu’à la réalisation auprès de sa vaste clientèle depuis 1988.

Posted on May 31, 2016 .

Le vroum vroum du moteur de l’innovation de Précigrafik prend la pole position au Grand Prix de Montréal!

Cette fin de semaine lorsque les amateurs de course automobile ayant réservé des billets dans les loges VIP feront leur entrée sur le site du Grand Prix de Montréal, ils auront au cou comme laissez-passer, un produit d’innovation toute sherbrookoise. C’est en janvier dernier que notre équipe a présenté à l’organisation du Grand Prix de Montréal son produit d’ennoblissement d’imprimé fabriqué grâce à sa nouvelle technologie SCODIX. On se rappellera que Précigrafik a fait l’acquisition d’une presse SCODIX l’année dernière.

Grâce à l’utilisation de cette technologie, nous sommes capables de répondre à des critères très précis afin de satisfaire les besoins du comité organisateur du Grand Prix de Montréal. Je vous rappelle les critères sur lesquels notre firme a été sélectionnée : il fallait imprimer sur un substrat pouvant résister aux conditions variables de la météo. Il ne fallait pas, par exemple, que le laissez-passer se détériore à la pluie. Il fallait aussi être en mesure d’imprimer en temps quasi réel selon des quantités variables, selon les jours de compétition, tout en personnalisant le laissez-passer au nom du détenteur de la loge. Il fallait de plus s’assurer que ces laissez-passer ne seraient pas contrefaits facilement. Enfin, le laissez-passer devait être sur le plan de l’esthétisme compatible avec l’image de marque internationale du Grand Prix de Montréal. Nous avons réussi à produire exactement ce que le Grand Prix voulait et même nous croyons que les gens conserveront leur laissez-passer. Nous sommes très heureux que l’expertise de chez nous rayonne à Montréal et à l’international.

C’est toujours difficile de percer des marchés extérieurs pour des entreprises des régions. C’est rassurant de constater que notre entreprise est en mesure de faire face avec succès et de réussir à vendre ses produits sur le marché montréalais dans le cadre d’événements de prestige comme le Grand Prix de Montréal. Si nous sommes capables de telles choses, c’est grâce à l’innovation et à notre main d’œuvre de qualité. Je suis très fier de communiquer cette nouvelle aux gens de Sherbrooke et de Granby et de pouvoir affirmer que nous sommes compétitifs partout avec nos produits fabriqués ici. Il me faut aussi féliciter publiquement les membres de mon équipe qui sont les principaux responsables de la qualité de nos travaux et de la compétitivité de nos produits.

L'union de ces technologies permet à la Scodix Ultra de produire des résultats qui rencontrent, voire dépassent, les besoins de production cruciaux des imprimeurs commerciaux ou des transformateurs de cartonnages les plus exigeants. La Scodix Ultra prend en charge un large éventail d'applications, qu'il s'agisse de papier en-tête, de cartes de visite, de couvertures de livres, d'emballages haut de gamme, d'outils marketing et promotionnels, de cartes de vœux ou d'albums photo.

C’est grâce à de telles technologies qu’Imprimerie Précigrafik offre des produits spécialisés et qu’elle poursuit son expansion notamment par l’acquisition d’une imprimerie dans le marché de Granby. Le domaine de la conception graphique est en profonde mutation et seuls ceux qui choisiront la voie de l’innovation et de l’offre de produits à valeur ajoutée seront en mesure de tirer leur épingle du jeu. Je suis très heureux de constater que jusqu’à maintenant Imprimerie Précigrafik tire très bien son épingle du jeu dans un monde de plus en plus compétitif. Cela vient confirmer la pertinence de notre stratégie de développement. 

Posted on June 16, 2015 .

Publipostage - Top 20 des choses à considérer avant de vous lancer

En considérant tous les items sur cette liste, vous serez assuré d’avoir tous les outils possibles pour faire de votre prochain publipostage un succès

1-     Bien identifier à qui le publipostage s’adresse

2-     Réduire au maximum la portée de l’auditoire

3-     Choisir la stratégie marketing la mieux adaptée à l’auditoire à rejoindre

4-     Avoir une bonne base de données

5-     Vérifiez et corrigez la base de données s’il y a lieu

6-     Établissez les objectifs de ventes et marketing de votre publipostage

7-     Assurez-vous que votre campagne respecte votre budget

8-     Établissez un calendrier pour votre publipostage

9-     Précisez le message que vous voulez transmettre

10-   Choisissez la façon dont vous allez passer le message

11-   Créer un format qui fera en sorte de bien livrer le message

12-   Choisissez un visuel qui stimule la rétention du message

13-   Vérifiez que le format choisi est adapté à la mise à la poste

14-   Assurez-vous que le montage et l’apposition des noms et adresses respectent les normes de Poste canada

15-   Identifiez des initiatives de marketing « cross-canal » associées au publipostage

16-   Calculez le coût de revient par pièce

17-   Testez et peaufinez la campagne si nécessaire

18-   Mesurez la réponse  à la campagne de publipostage

19-   Mesurez les résultats de la campagne de publipostage

20-   Analysez le retour sur investissement

Posted on June 16, 2015 .

Les messages véhiculés dans vos envois postaux ont une réelle influence sur le taux de réponse à votre offre promotionnelle.

Message d’obligation versus message de reconnaissance

Exemple de message de reconnaissance : « Nous apprécions le bon voisinage, les bons amis et bien entendu la bonne bouffe.   Chez-nous, nous apprécions vraiment les clients comme vous.  Venez nous rendre visite quand vous le souhaitez, notre porte est toujours ouverte pour vous. »

Exemple de message d’obligation : « Nous comptons sur vous afin de reconnaitre notre excellent travail.  Nous achetons les meilleurs produits à travers le monde pour vous chers clients et faisons de notre mieux pour vous les offrir dans un environnement agréable. Où êtes-vous? Venez nous voir»

Il a été prouvé, par une étude sur 250 sujets ayant reçu une ou l’autre de ces offres, que la première forme de message faisait entrer plus de monde dans le commerce, que les gens achetaient d’avantage de produits pour une facture moyenne plus élevée que lorsqu’ils recevaient le deuxième message ou encore un message complètement neutre.  De plus, ils avaient une image beaucoup plus favorable de l’entreprise en question lorsqu’ils avaient reçu la première forme de message.

En conclusion, les consommateurs n’aiment pas se sentir obligés de se rendre quelque part ou encore d’y faire des achats, ce qu’ils aiment par-dessus tout, c’est se sentir importants et valorisés par l’entreprise qui souhaite leur  fidèle clientèle.

Posted on June 16, 2015 .

Médias sociaux ou marketing direct?

Quel média est le plus efficace comme outil marketing?  Il y a de fortes possibilités que nous nous posions la question tant et aussi longtemps que les 2 coexisteront.

Alors qu’on ne peut nier les avantages des médias sociaux et l’impact qu’ils ont dans le marketing en général, on ne peut oublier que le marketing direct fait ses preuves depuis plusieurs années et a encore du succès pour atteindre et  convertir des prospects ciblés en réels consommateurs.

L’efficacité des médias sociaux  peut être débattue.  Étant un média plutôt général et avec la demande de contenu  créatif qui doit être produit de façon presque instantannée, de nombreux experts dans le domaine ont fait valoir qu’ils  doivent être considérés justement comme son nom l’indique comme plate-forme sociale sans plus.   Mais, lorsqu’utilisé efficacement, les médias sociaux sont de beaux outils pour engager les consommateurs potentiels autour d’une communauté d’intérêt qui peut éventuellement être intéressée par la marque qui est derrière.  Comme le but de toutes campagnes marketing est en partie d’encourager et d’augmenter l’engagement des consommateurs, il n’y a aucun doute sur la puissance des médias sociaux dans ce domaine. Pour  y parvenir, l’équipe en charge d’alimenter le fil des médias sociaux d’une entreprise doit réussir à produire du contenu pertinent pour ainsi réussir à bâtir une communauté d’envergure, bien informées et engagée en vers la marque.

D’autre part, le publipostage ou marketing direct continu de prospérer en dépit du fait que certains disent que c’est un moyen de communication archaïque et dépassé.  Pourtant, c’est le seul moyen de toucher directement les consommateurs à un moment où il n’y a aucun autre médium publicitaire qui le touche, c’est un moyen unique de communication individuel sans aucune autre concurrence publicitaire immédiate.  Lorsque l’on reçoit, regarde, touche et lis une communication imprimée, notre attention est toute entière concentrée sur cette communication pendant quelque instant, c’est plutôt rare dans un monde multimédias comme aujourd’hui.

Les campagnes de marketing direct continuent d’offrir des taux de rendement d’au moins 3 % ce qui est plus élevé que les rendements moyens à travers toutes les plates-formes de médias sociaux.

Évidemment, il faut être plus patient avec le publipostage et prévoir des stratégies à long terme, ce n’est pas du marketing instantané et réactif comme celui fait à travers les médias sociaux.  L’objectif est toutefois différent et orienté vers l’acquisition et le développement de la clientèle à long terme.

Comme les spécialistes du marketing  trouvent constamment des façons créatives de faire leurs campagnes de marketing direct, cette forme mesurable d’engagement reste le moyen le plus efficace de communiquer  pour engager les consommateurs.  Suite à la réception d’un imprimé ils passent ensuite à l’action d’une ou l’autre des façons suivantes : en allant visiter l’entreprise ou le commerçant,  en allant visiter son site Web, en s’abonnant à une infolettre ou à l’une ou à l’une ou l’autre de leur plate-forme de médias sociaux etc.

65% des consommateurs admettent faire un achat à cause qu’ils ont reçu un imprimé par publipostage, l’efficacité de cette méthode n’est donc plus à remettre en question.  Le marketing direct a toujours un taux de conversion plus élevé que les autres méthodes marketing en ayant un coût d’acquisition inférieur.

En conclusion, les médias sociaux étant relativement nouveaux, il sera possible d’en observer le véritable rendement qu’à long terme. Par contre le publipostage direct, a prouvé depuis des décennie, que c’est un moyen des plus efficaces pour faire du marketing en offrant un rendement assez prévisible et un réel retour sur investissement. 

Il y a, bien sûr,  de la place pour ces deux canaux de communication marketing et le choix d’un ou l’autre doit reposer sur le but ultime de chaque campagne.Il ne faut toutefois pas oublier  que ces 2 canaux peuvent très bien coexister et se rendre de fiers services l’un envers l’autre.

Références :

Beasley,L, « Why Direct Mail still yields the lowest cost per lead and highest conversion rate » Marketing institute web site, June 13, 2013

Éllis, D, “Social media vs Direct Marketing: Place your bets now” Multichannel magic.com April 24, 2014

Posted on June 16, 2015 .

PUBLIPOSTAGE A ENCORE PLUS D'IMPORTANCE

1-Pourquoi le publipostage a encore de  l’importance?

Le publipostage est un mode de communication essentiel dans le monde connecté dans lequel nous vivons actuellement. Tel est le message qui ressort d’une étude intitulée : « Letterbox to inbox » (De la boîte aux lettres à la messagerie électronique) à laquelle ont participé 1232 consommateurs.  Il s’agit de la première étude menée sur l’attitude des consommateurs face au publipostage imprimé.

Au cours des dernières années, suivant la vague populaire, les marques ont accru leurs dépenses marketing dans les canaux numériques tels que le Web et les réseaux sociaux.  Cependant, dans la foulée de suivre les consommateurs en ligne, ce serait une erreur de négliger les méthodes de communications traditionnels tels que le marketing direct imprimé.

Cette représentation infographique donne un aperçu de ce que les gens pensent aujourd’hui, en 2013, des communications imprimés.  Comment ils réagissent lorsqu’ils en reçoivent et le rôle quelles jouent désormais dans leur vie en tant que consommateur.  En bref, c’est une étude de cas démontrant toute l’importance qu’ont encore le marketing direct imprimé et le publipostage pour les consommateurs.

2- Les gens ne peuvent s’imaginer vivre sans poste

    94% ne pourraient vivre sans internet à la maison

    86% ne pourraient vivre sans téléphone mobile

    90% ne pourraient vivre sans boîte aux lettres

3- Un monde sans imprimé

    46% des gens croient qu’un monde futur sans imprimé serait pire qu’aujourd’hui

    2 fois plus de gens de 18 à 34 ans croient que les communications imprimées ne seront jamais            complètement remplacées par les communications en ligne à comparé aux gens de 55 ans et plus

4- Le publipostage déclenche une action en ligne

    Les 3 actions que les gens font le plus après avoir reçu un publipostage imprimé qui les intéresse.

44% visite le site Web de la marque

34% font des recherches en ligne

26% garde la pièce marketing pour consultation future

5- Le publipostage a une longue durée de vie

Le 2/3 des consommateurs ont tendance à garder leurs communications postales

17% garde régulièrement un item qui les intéresse

48%  garde occasionnellement ce qui les intéresse

6- Les consommateurs prennent le publipostage  au sérieux

79% des consommateurs ont une réaction immédiate au publipostage ou au marketing direct qu’ils reçoivent.

7- Le canal de communication devient le message

33% des consommateurs auront une image négative d’une marque qui n’offre pas de communications imprimées.

56% des consommateurs pensent qu’une pièce marketing imprimée est la façon de communiquer la plus digne de confiance parmi tous les canaux de communication possibles

En conclusion :

Les gens croient toujours au marketing direct et aux outils de communication imprimés car ces méthodes continuent d'aider les marques à communiquer de façon complémentaire dans un monde numérique interconnecté. Les communications imprimées demeurent des outils qui offrent des possibilités essentielles que l’on ne retrouve pas dans les autres moyens de communication  et qui font partie de l’expérience globale que les clients ont avec la marque.

Beaucoup de gens aujourd’hui pourrait choisir de communiquer uniquement en ligne mais ils ne le font pas.  Pour les marques qui veulent se tailler une place et faire la commercialisation de leurs produits ou services dans un monde de plus en plus connecté, il est impératif quelles reconnaissent le rôle que les communications imprimées jouent et continueront à jouer pendant de nombreuses années à venir.

                                                                                                                                        Références : DMA’s first attitudinal print tracking report 2013

Posted on June 16, 2015 .

Ce n’est pas la fin des imprimés…loin de là

Par Josée Demers, directrice ventes et marketing, Précigrafik inc

Aujourd’hui, la technologie change nos vies de plusieurs façons. Que ce soit tout simplement en naviguant sur le Web ou encore en consultant les médias sociaux il y a tout le temps des nouveautés pour nous surprendrent.  Avec autant de gens qui utilisent leurs appareils mobiles ou leurs ordinateurs comme source d’informations, plusieurs personnes croient à tort que les imprimés sont sur une pente descendante voir morts.

Mais est-ce bien vrai?

Voici 5 raisons qui prouvent que les imprimés ne sont pas sur le déclin mais qu’en plus ils peuvent vous rendent des services insoupçonnés et donner de réels résultats :

1-     Les imprimés créent une Expérience

Ce n’est pas tout le monde qui comprend bien toutes les technologies de l’ère numérique.  Les imprimés offrent une expérience que tout le monde est en mesure de comprendre ce qui provoque alors l’engagement. Quand vous lisez en ligne, vous êtes plus susceptibles de seulement parcourir le texte et moins susceptibles de lire l'article en entier. Lorsque vous lisez un document imprimé vous êtes en mesure de vous engager émotionnellement et de sentir un attachement vers la pièce imprimée lorsque celle-ci rejoint vos cordes sensibles.  Nous sommes tous restés, à un moment ou l’autre, devant une image ou une photo qui nous faisait réagir, devant un beau papier et parfois même, certains en aime l’odeur.

2-     Les imprimés sont tangibles

La différence entre regarder un écran d’ordinateur et tenir une pièce imprimée c’est comme le jour et la nuit.  Avec un imprimé que l’on tient entre nos mains il est possible d’avoir une impression réelle, un ‘’feeling’’, plutôt que de laisser travailler votre imagination.  Ça donne aussi la possibilité de conserver la pièce imprimée pour pouvoir s’y référer plus tard lorsque les  informations quelles contient sont importantes.

3-     Les imprimés créent l’engagement

Le mot imprimé a son importance…le gens se disent souvent que si c’est imprimé c’est que c’est important ou encore que c’est crédible.  Par opposition à tout ce que l’on peut lire parfois de plus ou moins véridique ou loufoque sur le Web.  Il est plus facile de créer l’engament envers une marque ou un produit par la crédibilité d’une pièce imprimée que tout autre chose. 

4-     Les imprimés vous rendent votre marque bien réelle

Les imprimés vous permettent de sortir du lot. Rien de mieux qu’un imprimé que vous pouvez laisser à un client suite à une visite pour qu’il se souvienne de vous, de ce dont vous avez discuté et de votre entreprise.  Ça permet de rendre votre visite et votre entreprise bien réelle aux yeux des clients potentiels.  Il s’imprègnera de votre marque  en se rappelant de vos couleurs, de votre logo et du message que vous souhaitez lui transmettre.

5-     Les imprimés vous propulsent

Qu’on le veuille ou non, les imprimés sont tout autour de nous.  Des simples cartes d’affaires, à l’affichage, en passant par l’étiquetage des produits et l’impression grand format, personne n’y échappe, les imprimés sont là pour rester.  Les nouvelles technologies d’impression permettent donc à votre marque d’être propulsée via diverses plate-forme et de bien servir les autres technologies comme le Web, en y dirigeant vos clients de façons créatives.

 

Donc, êtes-vous toujours d’avis que les imprimés n’ont pas de futur?

Bien sûr que non, il suffit d’être créatifs et vous verrez, vous n’aurez jamais eu un aussi bon retour sur votre investissement!

Posted on June 16, 2015 .

De la communication imprimée à la communication multicanal, 4 façons de procéder

L’émergence des diverses plateformes Web de même que l’importance de plus en plus grande du Web mobile modifient l’accès à l’information et deviennent incontournables.  Comment intégrer les imprimés à nos communications afin de bien servir notre client et d’obtenir des résultats concrets ou comment dépasser la logique de l’impression pour proposer une offre de service complet?

Par la communication multicanal.

Qu’est-ce qu’une stratégie de communication multicanal?

La communication multicanal est la façon d’atteindre une cible client avec le même message ou un message différent par divers moyens en même temps ou de façon différée.  Ces moyens comprennent entre-autre : Site Web, hyperlien personnalisé, SMS, marketing direct, publipostage, infolettre, courriels, publicité traditionnelle; radio, télévision, journaux, magasines etc.

En résumé, diffuser un message sur différents supports; papier, numérique, autres.

Comment y parvenir?

1-     Par la réplication :

Le contenu imprimé sur un support papier est mis en ligne de façon identique dans un format numérique sous forme de PDF.  Il est ensuite possible de partager cette source d’information par lien vers l’endroit où le PDF est déposé, généralement et préférablement sur le site Web de l’entreprise créant par le fait même du trafic sur le site.

Exemple concret :

Un livre de recette a été distribué par courriel  à des gens sous forme de PDF.  Suite à la réception de ce document, une demande d’impression de 1500 exemplaires papiers reliés ont alors été demandés par ces mêmes personnes.

2-     Par la déclinaison :

L’information véhiculée n’est pas exactement la même en fonction du support média choisi.  Les contenus sont adaptés en fonction de l’endroit où ils sont diffusés.

Exemple concret :

Un client a fait développer un catalogue interactif afin de montrer la multitude de possibilités que comporte son offre de vêtements de sport.  Pour son support papier, il a décidé d’adapter ses visuels à son offre présentée sur un support numérique.  Donc, suite à la présentation de son catalogue interactif, il remet aux gens une carte d’affaires spéciale avec une découpe originale en format de vêtement de même  qu’une brochure avec quelques-uns des modèles présentés précédemment.

3-     Par la convergence

Par cette façon de faire, chaque média se complète.  Le message véhiculé sur un des supports est fragmenté de sorte qu’il amène le client d’un support à l’autre.  Chaque média utilisé se complète alors.

Exemple concret :

Une carte postale est envoyée à un groupe de clients cible.  Sur cette carte y  figure un code QR amenant les gens, par leur téléphone portable sur une page Web les invitant à s’inscrire en ligne à un événement ayant lieu près de chez-eux.  Une fois l’inscription faite, la personne reçoit via la poste, un ensemble d’imprimés personnalisés qui lui seront utiles lors de la journée conférence.  De plus, des liens Web sont alors fournis sur ces médias imprimés amenant le participant sur le site Web de la compagnie afin qu’il réponde à un questionnaire pré-conférence, servant aux conférenciers à adapter leurs présentations en fonction des préférences notées par les participants.  Les participants sont par la suite invités à donner leur appréciation du contenu diffusé lors de cette journée via le blogue de l’entreprise.

4-     Par l’interaction

L’interaction consiste  à fournir la possibilité aux consommateurs d’enrichir la plate-forme média de sa propre expérience.

Exemple concret :

Un magasine propose une version papier de chacune de ses éditions mensuels.  Toutefois, une application de ce même magasine est également disponible via tablette numérique ou téléphone intelligent.  La version papier propose du contenu enrichi via le lien vers l’application mobile.  Lorsque les gens accèdent à la plate-forme mobile, ils peuvent alors l’enrichir de leurs propres commentaires et expériences dans les différents articles proposés.

 

Par Josée Demers, Directrice ventes marketing Précigrafik inc

Posted on June 16, 2015 .

Sept idées pour ajouter de la valeur à vos imprimés, afin qu’ils soient remarqués

Par Josée Demers, directrice ventes et marketing, Précigrafik inc

Il est relativement facile de penser à un concept imprimé. Il est toutefois moins évident de faire en sorte qu’il se démarque! Voici quelques trucs et astuces qui vous permettront d’y parvenir et qui contribueront à la réussite de votre projet.

1-     Le papier

Il existe une grande variété de papiers chez votre imprimeur. Souvent, on s’habitue à n’en utiliser que deux ou trois, en oubliant que plusieurs autres pourraient faire de notre imprimé un outil remarqué. Outre les traditionnels papiers couché (glacé ou soyeux) et offset (papier standard utilisé à la maison) que tout le monde connaît, saviez-vous qu’il en existe toute une panoplie? Il y a en effet le 100 % recyclé, pour les clients qui souhaitent ajouter une valeur écologique à leur projet, ou encore les papiers texturés, avec des lignes verticales, un petit carrelé ou un autre motif qui lui confèrent une touche très chic.

De plus, bien qu’il soit de moins en moins utilisé, il est encore possible de se procurer du papier de couleur. Ce dernier est très intéressant, considérant le fait que, grâce à l’impression numérique, il est possible que la couleur y soit plutôt imprimée. En ce qui concerne les enveloppes, opter pour du papier de couleur fait parfois toute la différence : dans la boîte aux lettres, on les remarque davantage!

Si vous ne connaissez pas déjà le papier au fini métallisé, il est temps que vous en fassiez la découverte. En effet, avec une impression numérique de qualité, le papier au fini métallique, aussi appelé « Pearl », ajoutera un caractère raffiné et haut de gamme à votre imprimé.

2-     La personnalisation

Nous sommes tous semblables : lorsque l’on reçoit quelque chose sur lequel notre nom figure, notre attention s’en trouve accrue. Tout le monde est flatté en consultant un imprimé personnalisé! Bien que l’ajout du nom soit possible, l’impression à données variables permet par ailleurs d’adapter le visuel (images, texte, couleurs, etc.) à chaque destinataire.

Rien de plus agréable que de recevoir un imprimé qui correspond en tous points à ses préférences! Voici l’avantage de la personnalisation : on imprime en moins grande quantité, mais en s’adressant à notre public cible, de façon toute personnelle et d’autant plus efficace!

3-     La finition

La texture est un autre moyen d’ajouter de la valeur à un document imprimé. Cela est possible par le papier, bien sûr, mais également par le laminage ou encore par l’ajout d’un verni. En effet, que l’on préfère une texture mate ou une texture glacée, l’ajout d’un verni ou d’une pellicule de lamination crée rapidement l’effet escompté.
Informez-vous auprès de votre imprimeur au sujet des finis offerts et des nouveautés.

4-     La découpe

Vous pouvez également ajouter de la valeur à vos imprimés en optant pour des découpes spéciales. Ces dernières sont aussi nombreuses que votre imagination est vaste! Une matrice créée spécialement pour votre imprimé l’ornera d’effets spectaculaires, lui permettant de ressortir du lot! Parlez-en à votre imprimeur : il a déjà en main plusieurs matrices; vous pourriez éviter de payer pour une nouvelle.
Souvenez-vous également qu’il est possible de réutiliser votre matrice lors de prochaines impressions. Il suffit que la découpe demeure la même.

5-     L’embossage et l’estampage

L’embossage est une technique qui ajoute texture et richesse à un imprimé. Il n’est parfois même pas nécessaire d’imprimer un document pour produire un embossage, ce dernier agissant comme seul visuel (texte ou image). Tout comme la découpe, l’embossage est produit à l’aide d’une matrice, laquelle peut être réutilisée plusieurs fois, pourvu que le design choisi ne change pas.

L’estampage, également appelé « hot stamping », comporte quant à lui plusieurs possibilités. S’il est clair, il peut agir comme rehausseur des couleurs (qui sont appliquées en dessous, à la manière d’un verni sélectif) ou encore être coloré. Dans ce cas, un vaste choix de couleurs métalliques vous est offert.

6-     Le visuel

Remarqué en premier, le visuel d’un outil imprimé revêt une grande importance. S’il manque de punch graphique, l’outil a beau être imprimé sur le plus beau des papiers, il passera inaperçu. Vous ne serez jamais perdant en investissant dans la qualité d’un design graphique. Par contre, en vous contentant d’un design pauvre, vous aurez beau ajouter toutes les options que nous venons de vous proposer, vous n’obtiendrez jamais l’impact que vous souhaitez.

Une ligne graphique doit être solide et bien refléter votre message, alors que le visuel gagne à être davantage dégagé que surchargé. N’hésitez pas à demander conseil à un graphiste ou à un infographiste. Ces experts sauront mettre en images le message que vous souhaitez diffuser.

Choisissez bien votre ligne graphique. Ainsi, par la suite, vous pourrez l’utiliser pour l’ensemble de vos outils graphiques. Dans cette ligne graphique, tout est important : la typographie, la couleur, la disposition et la clarté. Tout doit contribuer à ce que la personne qui consulte votre document soit en mesure d’y capter rapidement les renseignements les plus importants.

7-     L’ajout d’une troisième dimension à vos imprimés

C’est bien connu, tout le monde aime pouvoir toucher. Il s’agit du principal avantage du papier sur le Web. Mais saviez-vous qu’il existe des techniques pour ajouter une troisième dimension à un imprimé? Bien sûr, vous pouvez choisir des embossages et des estampages, qui donneront de la texture, mais vous pourriez également opter pour un ajout de polymère sur certaines parties de votre outil, créant ainsi un visuel captivant que vous voudrez toucher, conserver et montrer à tous! Cette troisième dimension peut également être personnalisée, puisque vous pourriez la faire imprimer en utilisant les données variables.

Dans un monde où l’on est bombardé de messages, il importe plus que jamais de se démarquer en faisant les choses autrement. Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’imprimer d’énormes quantités, pour distribuer au plus grand nombre de personnes possibles. Aujourd’hui, il est préférable d’imprimer moins, mais d’imprimer mieux. Il est surtout préférable d’obtenir un réel retour sur notre investissement!

Tout est possible avec l’une ou l’autre des options proposées, votre imprimeur est votre meilleur conseillé.
Il vous suffit d’être créatif!

 

 

 

Posted on June 16, 2015 .

6 Statistiques qui ne peuvent être ignorées sur le marketing direct

Les spécialistes en marketing direct ont passés les dernières six années à défendre ce canal de communications alors que les septiques proclamaient que ce média était mort.  Pendant ce temps, le marketing direct continu d’être très largement utilisé et produit des retours sur investissement des plus intéressants.

De nombreux opposants ne réalisent pas combien le publipostage a évolué.  Dans un récent article du « Target Marketing Magazine » c’est expliqué comment les technologies hors ligne plus traditionnelles ont fait des progrès dans la façon d’engager l’auditoire ciblée avec l’utilisation du data de plus en plus pointu, de façon très similaire au progrès fulgurant fait par les technologies en ligne.

Par exemple, l’imprimé à données variables utilise des informations basées sur les habitudes de consommation assurant ainsi de proposer la bonne chose à la bonne personne de façon créative.  Combiner l’imprimé à données variables à un service de livraison express et vous avez un canal marketing viable et tout à fait performant.

Si, à cette étape, vous n’êtes pas encore complètement convaincu de le pertinence et de la durabilité du publipostage direct, voici 6 statistiques que vous ne pouvez ignorer :

1-     73% des consommateurs américains et 67% des consommateurs canadiens disent qu’ils préfèrent une offre par publipostage direct venant d’une entreprise car ils peuvent lire cette information au moment qui leur convient.  De plus 62% des américains et 63% des canadiens disent qu’ils ont un réel plaisir à découvrir le contenu de leur boîtes aux lettres. (Epsilon’s 2012 Channel Preference Study).

2-     Dans plus de 80% des foyers, la personne qui va habituellement chercher le courrier le fait dès qu’il en a l’opportunité.  Et, dès que le courrier est à la maison, 80% des gens le tri immédiatement alors que 18% le font dans la même journée. (USPS 2012 Mail Moment study.

3-     59% des répondants américains et 65% des répondants canadiens sont d’accord avec cette citation : « J’aime recevoir du publipostage direct des marques à propos de nouveaux produits » (Epsilon’s 2012 Channel Preference Study).

4-     48% de la population de l’UK répondent à une pièce de marketing direct reçu dans la dernière année. (Central Mailing Services 2013 Direct Mail Statistics).

5-     80% des responsables marketing interrogés prévoient investir en marketing direct en 2013.  28% augmentent ce poste budgétaire en 2013. (Target Marketing Magazine’s Media Usage Forecast 2013).

6-     Les annonceurs américains dépensent 167$ par personne en marketing direct pour un retour sur investissement de 2095$ par personne en marchandise vendue, un retour sur investissement de 1300% (Print Drives Commerce 2013).

 

Alors, la prochaine fois que vous verrez un article proclamant que le marketing direct  est mort, ne soyez pas dupe.  Le marketing direct demeure une partie vitale du mix marketing qui aide grandement les marques et les entreprises à produire de bons résultats, c’est ultimement ce que chaque marque et chaque entreprise recherchent non?

Posted on June 16, 2015 .